•  Accueil » Outils santé » Actualité santé » Le gouvernement du Canada appuie un projet visant à accroître la sensibilisation à la démence au Canada et à réduire le risque d'en souffrir

Le gouvernement du Canada appuie un projet visant à accroître la sensibilisation à la démence au Canada et à réduire le risque d'en souffrir

Les troubles neurocognitifs touchent des millions de personnes dans le monde. Comme notre population vieillit, le nombre de personnes atteintes de démence devrait presque doubler d'ici 2030.

Le gouvernement du Canada appuie un projet visant à accroître la sensibilisation à la démence au Canada et à réduire le risque d'en souffrir
HAMILTON, ON, le 26 mai 2023 /CNW/ - Bien que la démence ne puisse être évitée et qu'il n'existe aucun moyen d'en guérir, l'adoption de saines habitudes de vie peut aider à réduire le risque d'en souffrir.

Le gouvernement du Canada s'engage à appuyer les 450 000 personnes et plus au Canada ayant reçu un diagnostic de démence, leurs familles, ainsi que leurs proches aidants. Nous travaillons aussi avec des organisations à travers le pays pour accroître la sensibilisation, réduire le risque de développer un trouble neurocognitif, réduire la stigmatisation et améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de démence et de leurs aidants.

Aujourd'hui, l'honorable Filomena Tassi, ministre responsable de l'Agence fédérale de développement économique pour le Sud de l'Ontario, au nom du ministre de la Santé, l'honorable Jean-Yves Duclos, annonce l'octroi d'un financement de 382 740 $ en provenance du Fonds stratégique pour la démence. Ce nouvel investissement appuiera un projet de l'Université McMaster dont l'objectif est d'évaluer l'efficacité de ressources de formation en ligne existantes portant sur iGeriCare et Portail sur le vieillissement optimal de McMaster pour sensibiliser les gens sur les moyens de réduire les risques de démence. Suite à l'évaluation de l'impact sur les connaissances et l'intention de s'engager dans des activités de réduction des risques, des outils d'apprentissage en ligne bilingues seront proposés pour sensibiliser les Canadiennes et Canadiens à l'impact d'un mode de vie sain et de la gestion des facteurs de risque médicaux (tels que la perte d'audition et l'hypertension) sur la santé cérébrale.

L'aide financière annoncée aujourd'hui provient du budget 2019 qui prévoyait 50 millions de dollars sur cinq ans pour la mise en œuvre de la première stratégie nationale canadienne sur la démence − Une stratégie sur la démence pour le Canada : Ensemble, nous y aspirons.

Citations

« Bien qu'il n'y ait actuellement aucun remède à la démence, il y a des mesures importantes que nous pouvons prendre afin de réduire notre risque de la développer. Grâce à ce projet, l'Université MacMaster nous aidera à informer et à appuyer la population canadienne dans des activités pour réduire les risques telles que des habitudes de vie plus saines et une santé cérébrale plus forte, des aspects cruciaux pour réduire les risques de troubles neurocognitifs. Nous continuerons à travailler avec nos partenaires pour lutter contre la démence en aidant chacun à adopter des habitudes de vie plus saines, en sensibilisant le public, en réduisant la stigmatisation et en améliorant la qualité de vie des personnes atteintes de démence et de leurs aidants. »

L'honorable Jean-Yves Duclos
Ministre de la Santé


« La démence touche trop de gens au Canada, et son incidence ne fera qu'augmenter avec le vieillissement de la population. La réduction du risque de démence est une priorité absolue pour le gouvernement du Canada. Nous investissons dans le but d'améliorer les connaissances des gens sur la démence et sur l'importance des comportements sains. Les efforts remarquables de McMaster en matière de recherche et de mobilisation des connaissances dans le domaine du vieillissement et de la démence contribueront grandement à l'atteinte de cet objectif. »

L'honorable Filomena Tassi
Ministre responsable de l'Agence fédérale de développement économique pour le Sud de l'Ontario


Faits en bref

• L'incidence de la démence au Canada et dans le monde est considérable et ne cesse d'augmenter. Si la tendance se poursuit, on estime que le nombre de personnes atteintes de démence dans le monde pourrait passer de 57 millions en 2019 à 83 millions d'ici la fin de la décennie, puis à 152 millions d'ici 2050.

• La démence est un terme général qui désigne un ensemble de symptômes qui affectent le fonctionnement cognitif. Il s'agit d'une affection chronique qui s'aggrave habituellement avec le temps et se caractérise souvent par un déclin sur le plan cognitif, notamment en ce qui concerne la mémoire, la capacité à planifier et le jugement. La démence peut également entraîner des changements physiques comme une perte de coordination et affecter le langage, l'humeur et les comportements.

• Les études ont permis d'établir qu'il est possible d'agir sur plusieurs des facteurs de risque qui sont davantage associés au développement de la maladie. On estime que 12 facteurs de risque expliqueraient 40 % des cas de démence à l'échelle mondiale. Ces facteurs comprennent un faible niveau de scolarité, une perte d'audition, un traumatisme cérébral, l'hypertension, l'obésité, la consommation d'alcool, la dépression, le tabagisme, l'isolement, le diabète, le manque d'activité physique et la pollution de l'air. Les autres facteurs de risque présentement à l'étude incluent l'alimentation et les taux de cholestérol.

• La stratégie nationale canadienne sur la démence, lancée en 2019, vise à prévenir la démence ; à faire progresser les traitements, notamment à trouver un traitement curatif ; et à améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de démence et de leurs aidants naturels. La stratégie repose sur la collaboration de plusieurs organisations et personnes au pays, comme les gouvernements fédéral, provinciaux, territoriaux et municipaux, les groupes appuyant cette cause, les scientifiques, les fournisseurs de soins de santé et les milieux universitaires.

• Depuis 2019, le gouvernement du Canada a annoncé un financement de plus de 300 millions de dollars pour soutenir la stratégie nationale sur la démence. De ce financement, 50 millions de dollars sont dédiés à des éléments au cœur de la mise en œuvre, entre autres une campagne nationale de sensibilisation du public, des projets de sensibilisation, l'amélioration des ressources offrant des conseils sur la démence et une surveillance accrue de la démence.

Publication Index Santé : 2023-05-26

Nombre de visites depuis la publication : 18118

À lire sur Index Santé :
Services Index Santé :
Actualité santé :
Inscription
Emplois en santé
Suivez-nous sur Facebook
Chroniques santé :
Emplois en santé :
Suivez-nous Actualités, chroniques et services santé à découvrir au Québec sur la page Facebook Index Santé.Ouvrir dans une nouvelle fenêtre Suivez Index Santé sur Facebook
Emplois en santé Consultez les offres d'emploi du répertoire Index Santé. Des centaines d'offres à découvrir. Emplois santé
Taux d'occupation Consultez le taux d'occupation dans les urgences des différents hôpitaux du Québec. Temps d'attente
YouTube Suivez Index Santé sur YouTube pour des vidéos et des listes de lecture sur la santé.Ouvrir dans une nouvelle fenêtre Suivez Index Santé sur YouTube

Professionnels en santé

Le répertoire Index Santé est un incontournable pour trouver rapidement des services en santé au Québec. Il offre aux professionnels en santé une visibilité essentielle au développement de leur présence numérique. Vous œuvrez dans le domaine de la santé au Québec? Cliquez ici pour créer dès maintenant votre profil Index Santé.