•  Accueil » Chroniques santé » Thématiques et références santé » Le fonctionnement du cerveau

Le fonctionnement du cerveau

Le cerveau est l'organe le plus complexe du corps et il est impossible de le remplacer lorsqu'il subit des dommages. Avec des milliards de cellules nerveuses, le cerveau permet de contrôler à peu près toutes les fonctions corporelles.

Le fonctionnement du cerveau

Le cerveau est le centre de contrôle de l'humain et ses différentes parties travaillent parfaitement ensemble afin d'assurer le bon fonctionnement du corps. Parmi les principaux organes du corps humain, le cerveau est le plus complexe. L'anatomie du cerveau est unique et permet une communication constante entre les différentes parties du corps en plus de permettre au corps de réagir à son environnement.

L'anatomie du système nerveux et du cerveau

L'encéphale est un organe complexe, mais fascinant, qui se situe à l'intérieur de la boîte crânienne et qui s'occupe de recevoir, d'interpréter et d'envoyer une foule de signaux nerveux. Ces signaux contrôlent une multitude de fonctions comme les mouvements, le langage et les émotions. L'encéphale est divisé en trois parties, soit le cerveau, le cervelet et le tronc cérébral.

Le cerveau est la plus grosse partie de l'encéphale et il est divisé en deux hémisphères, le gauche et le droit. Chaque hémisphère contient à son tour quatre lobes qui ont tous des fonctions différentes.

Le lobe frontal s'occupe de contrôler les fonctions exécutives comme la prise de décision et la planification en plus d'influencer les émotions, les mouvements, la mémoire et le comportement. Le lobe pariétal contrôle les sensations du toucher, de la pression, de la douleur et de la température et aide à s'orienter dans l'espace. Le lobe temporal contrôle l'ouïe et joue un rôle dans la formation des souvenirs et des émotions. Finalement, le lobe occipital contrôle la vision.

Le cervelet se situe sous le cerveau et à l'arrière du crâne. Ses fonctions incluent le maintien de la posture et de l'équilibre, la planification d'actions complexes comme la marche, et la collecte d'informations sensorielles en provenance du corps.

Finalement, le tronc cérébral se trouve à la base de l'encéphale et relie le cerveau à la moelle épinière. Il transmet les messages entre le cerveau et le reste du corps et il contrôle des fonctions importantes comme la respiration, la fréquence cardiaque et la digestion.

Le développement du cerveau

Le développement du cerveau commence lorsque l'enfant grandit dans le ventre de sa mère avec des milliers de neurones créés à chaque seconde. À la naissance, le cerveau pèse le quart de celui d'un adulte et il double rapidement de volume lors de la première année de vie. À chaque nouvel apprentissage, le cerveau forme des connexions. Avec le temps, des milliards de connexions sont créées alors que celles qui ne sont pas utilisées disparaissent. C'est ce phénomène que l'on appelle la plasticité cérébrale.

Le cerveau se développe, se transforme et s'adapte le plus facilement lors de l'enfance et les premières années de vie sont cruciales à son bon développement et à sa bonne croissance. Il faut donc exposer l'enfant à une multitude de stimulus afin de lui permettre de bien se développer. Le cerveau complèterait son développement vers l'âge de 25 ans. Les connexions continuent de se développer, mais à un rythme beaucoup plus lent que durant l'enfance.

Les fonctions du cerveau

Le cerveau reçoit de l'information sensorielle du corps et, à partir de ces informations, prend des décisions afin de contrôler une multitude d'actions. Il permet donc au corps de répondre à des stimulus internes et externes. Par exemple, le cerveau enclenche les mécanismes de régulation de la température corporelle lorsqu'une personne se trouve dans un environnement chaud afin de maintenir la température interne du corps stable. Le cerveau module aussi les réponses hormonales du corps.

Les signaux du corps, qu'ils se dirigent vers ou en provenance du cerveau, circulent par les nerfs. Les nerfs qui amènent des messages au cerveau s'appellent les nerfs afférents tandis que les nerfs efférents amènent des messages du cerveau au reste du corps. Les nerfs communiquent entre eux à l'aide d'influx électriques et de molécules particulières, soit les neurotransmetteurs. La réception, l'intégration et l'émission de ces signaux par le cerveau permettent ultimement de contrôler les sensations, les mouvements, la mémoire, les fonctions vitales et la conscience.

4 faits étonnants sur le cerveau

Comme le cerveau est un organe très complexe, voici quelques faits intéressants à découvrir sur cette partie du corps qui ne cesse d'étonner et de susciter l'intérêt des chercheurs et des scientifiques partout dans le monde.

1. L'humain utilise la grande majorité de son cerveau

Les films aiment souvent exploiter le scénario de l'humain qui n'utilise qu'une petite partie de son cerveau. En fait, toutes les parties du cerveau sont activement sollicitées à tous moments de la journée. Il est vrai cependant que le niveau d'activité cérébral varie selon le moment de la journée, le contexte et la personne.

2. Le cerveau est dépourvu de récepteurs qui causent la douleur

Le cerveau ne peut ressentir la douleur, car il ne possède pas de nocicepteurs, soit les récepteurs responsables de la transmission de la sensation de douleur. Cette particularité permet d'opérer le cerveau de patients conscients. Ces derniers se font même parfois demander d'effectuer une tâche lors de l'opération afin d'assurer le bon déroulement de la chirurgie.

3. L'être humain peut fonctionner avec seulement la moitié de son cerveau

Afin de fonctionner normalement, l'humain n'a besoin que d'une seule moitié de son cerveau. En effet, les deux hémisphères du cerveau, bien qu'ils travaillent normalement ensemble, peuvent aussi agir complètement indépendamment l'un de l'autre. L'ablation de la moitié du cerveau se fait très rarement et la plupart de ces chirurgies se font dans le but de traiter une épilepsie sévère. Lorsque la chirurgie se fait tôt, soit dans l'enfance, le cerveau peut développer des fonctions cognitives qui sont semblables à celle d'un cerveau intact.

4. Le cerveau adore le sucre

Le cerveau se nourrit principalement de glucose et un manque de sucre dans le corps peut engendrer une perte de conscience. Bien que le poids du cerveau ne représente que 2 % de la masse corporelle d'un humain moyen, il consomme 20 % du glucose disponible dans le corps. Les cellules du cerveau ne sont pas capables d'emmagasiner des réserves de sucre et doivent donc être constamment approvisionnées par le sang.

Les parties du cerveau humain et leurs fonctions
Les principaux organes du corps humain
Sources et autres références
À lire sur Index Santé

Publication Index Santé : 2021-12-24

Index Santé propose :
Actualité santé :
Suivez-nous sur Facebook
Inscription
Emplois en santé
Chroniques santé :
Emplois en santé :
Suivez-nous Actualités, chroniques et services santé à découvrir au Québec sur la page Facebook Index Santé.Ouvrir dans une nouvelle fenêtre Suivez Index Santé sur Facebook
Emplois en santé Consultez les offres d'emploi du répertoire Index Santé. Des centaines d'offres à découvrir. Emplois santé
Taux d'occupation Consultez le taux d'occupation dans les urgences des différents hôpitaux du Québec. Temps d'attente
YouTube Suivez Index Santé sur YouTube pour des vidéos et des listes de lecture sur la santé.Ouvrir dans une nouvelle fenêtre Suivez Index Santé sur YouTube

Professionnels de la santé

Le répertoire Index Santé est un incontournable pour trouver rapidement des services en santé au Québec. Il offre aux professionnels de la santé une visibilité essentielle au développement de leur présence numérique. Vous œuvrez dans le domaine de la santé au Québec? Cliquez ici pour créer dès maintenant votre profil Index Santé.