•  Accueil » Outils santé » Actualité santé » Le Canada répond à la demande de main-d'œuvre actuelle et émergente dans le secteur des soins de santé

Le Canada répond à la demande de main-d'œuvre actuelle et émergente dans le secteur des soins de santé

Au cours des dernières années, les travailleurs de la santé du Canada ont été confrontés à des défis comme jamais auparavant et cela a entraîné un nombre de cas d'épuisement professionnel, d'absences et de rotation du personnel sans précédent.

Le Canada répond à la demande de main-d'œuvre actuelle et émergente dans le secteur des soins de santé
MISSISSAUGA, ON, le 8 juin 2023 /CNW/ - Ces problèmes affectent non seulement les travailleurs de la santé dévoués sur lesquels nous comptons, mais également les patients qui subissent de longs délais d'attente pour des interventions chirurgicales, la fermeture de salles d'urgence et la difficulté d'accéder à des services de santé familiale.

Nous savons que sans la viabilité, l'efficacité et la résilience du système de santé, les Canadiens ne peuvent pas recevoir les soins de qualité dont ils ont besoin au moment et à l'endroit où ils en ont besoin.

C'est pour cette raison qu'aujourd'hui, au nom de la ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et de l'Inclusion des personnes en situation de handicap, l'honorable Carla Qualtrough, le ministre de la Santé, l'honorable Jean-Yves Duclos, a annoncé que le gouvernement du Canada investissait 78,5 millions de dollars dans trois projets qui permettront de former et de maintenir en poste un plus grand nombre de travailleurs de la santé dans le cadre du Programme de solutions pour la main-d'œuvre sectorielle.

Cette annonce fait progresser l'appui qu'accorde le gouvernement du Canada à une main-d'œuvre plus durable dans le secteur des soins de santé en mettant l'accent sur de meilleures données à l'appui de la planification de la main-d'œuvre et sur des outils qui aideront à améliorer le recrutement et le maintien en poste du personnel de la santé au Canada. Il s'agissait de l'une des priorités communes du gouvernement canadien et des provinces et des territoires en matière de santé, qui sont énoncées dans Travailler ensemble pour améliorer les soins de santé pour les Canadiens. Dans le budget de 2023, le gouvernement a annoncé qu'il s'engageait à investir près de 200 milliards de dollars sur dix ans dans ce plan, incluant 46,2 milliards de dollars en nouveaux fonds pour les provinces et les territoires, afin d'améliorer les services de soins de santé pour les Canadiens. Dans le cadre de ces accords, les provinces et les territoires doivent également simplifier la reconnaissance des titres de compétences étrangers pour les professionnels de la santé formés à l'étranger et favoriser la mobilité de la main-d'œuvre, en commençant par la reconnaissance intergouvernementale des titres de compétence étrangers pour les professionnels de la santé des secteurs clés.

À titre de complément à cet investissement, le Conseil médical du Canada reçoit 28,8 millions de dollars pour son projet intitulé Modernizing Mandatory Physician Activities Enabling Safe Patient Care (modernisation des activités obligatoires des médecins pour assurer la sécurité des soins aux patients), qui vise à améliorer les soins aux patients par l'élaboration d'un cadre d'évaluation des compétences des diplômés en médecine étrangers, la création d'un Registre national des médecins et la modernisation du processus d'examen pour l'agrément des médecins.

Le Registre national des médecins sera la première liste nationale intégrée de données sur les médecins au Canada. Ce registre permettra d'améliorer la collaboration entre les administrations grâce à l'hébergement de données utiles sur les médecins à un endroit centralisé, tout en contribuant à faciliter la mobilité des médecins dans les régions où les besoins sont les plus grands, afin de garantir que les Canadiens reçoivent le plus haut niveau possible de soins médicaux. D'ici 2024, 70 % des médecins au Canada devraient s'être inscrits au Registre national.

La Fondation pour l'avancement de la médecine familiale, qui est l'organe de recherche du Collège des médecins de famille du Canada, recevra également 45,3 millions de dollars pour son projet intitulé Équipe de soins primaires : Former pour transformer. Ce projet appuiera la formation de professionnels de la santé, par exemple des médecins de famille, des adjoints au médecin, des infirmières en médecine familiale, des pharmaciens, des guérisseurs traditionnels autochtones, des sages-femmes et des technologues de laboratoire médical, à la pratique de soins primaires complets en équipe. La formation et les outils élaborés dans le cadre de ce projet serviront à cerner les types de travail et à tirer le maximum des compétences existantes. Cela contribuera à réduire les pénuries critiques de main-d'œuvre, améliorera la capacité des travailleurs de déménager à de nouveaux endroits et facilitera l'embauche de professionnels autochtones et de professionnels de la santé formés à l'étranger. Environ 5000 stagiaires, précepteurs en milieu clinique et professionnels des soins primaires participeront à ce projet, créant ainsi un modèle de soins en équipe pouvant être mis à l'échelle partout au Canada. L'accroissement de la capacité et l'élargissement des soins en équipe permettront à un plus grand nombre de Canadiens - y compris des Autochtones et des personnes vivant en milieu rural - d'avoir accès à des soins primaires complets.

De plus, l'Alliance canadienne des organismes de réglementation des professionnels de laboratoire médical reçoit 4,4 millions de dollars pour son projet Micro-Credentials and Work Integration Supports in the Medical Laboratory Technology Profession (microtitres de compétences et soutiens à l'intégration au travail dans la profession de la technologie du laboratoire médical), qui contribuera à combler les pénuries de main-d'œuvre dans cette profession en aidant les titulaires d'un diplôme en sciences et les technologues de laboratoire médical formés à l'étranger à intégrer la population active canadienne. Ce projet modernisera le processus d'évaluation des technologues formés à l'étranger et créera une simulation en ligne de l'environnement de laboratoire canadien pour aider les candidats à améliorer leurs compétences générales.

Citations

« Notre système de santé est confronté à de graves pénuries de main-d'œuvre, et les professionnels de la santé sont en forte demande partout au pays. Dans le cadre de notre Programme de solutions pour la main-d'œuvre sectorielle, nous nous attaquons aux défis touchant les professions de la santé où la demande est forte. Le gouvernement veille à ce que les travailleurs de la santé canadiens, y compris les femmes, les Autochtones, les personnes en situation de handicap, les nouveaux arrivants et les autres personnes marginalisées, puissent satisfaire aux exigences pour rester à niveau dans le secteur des soins de santé. Ces investissements garantiront que les patients canadiens continuent de recevoir des soins de santé de qualité et permettront d'accroître la mobilité de la main-d'œuvre canadienne afin de placer les professionnels de la santé qualifiés là où nous en avons le plus besoin. »

- La ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et de l'Inclusion des personnes en situation de handicap, l'honorable Carla Qualtrough

« Les Canadiennes et les Canadiens méritent un système de santé qui offre de meilleurs résultats. Or, le bon fonctionnement du système repose sur une main-d'œuvre solide, stable et qualifiée. Les projets financés aujourd'hui contribueront à améliorer les soins de santé en renforçant et en uniformisant la formation des professionnels de la santé. En collaboration avec les provinces et les territoires, nous travaillons à la réalisation des priorités communes en santé en offrant un meilleur soutien aux travailleurs de la santé. Nous savons que ce soutien accru se traduit par de meilleurs soins de santé pour les Canadiennes et les Canadiens. »

- Le ministre de la Santé, l'honorable Jean-Yves Duclos

« Grâce à cet investissement de 28,8 millions de dollars du gouvernement du Canada, la centralisation de données pancanadiennes sur les médecins qui satisfont à la Norme canadienne d'obtention d'un permis d'exercice sans restriction permettra d'accroître la confiance du public, d'améliorer la mobilité des médecins ainsi que de faciliter la planification des ressources en santé et le redéploiement en cas de crise. À plus long terme, nous nous attendons également à ce que le Registre national des médecins permette d'améliorer l'accès aux soins médicaux dans tout le pays. »

- La directrice générale et chef de la direction du Conseil médical du Canada, Dre Maureen Topps

« En ce moment, la majorité des personnes vivant au Canada n'ont pas accès à des soins primaires complets. Cette situation, aggravée par la pénurie de personnel dans le secteur des soins de santé, fait des soins en équipe un modèle précieux pour la prestation de soins primaires complets. En repensant la formation des générations actuelles et futures de praticiens de soins primaires, nous mettons en place un élément clé d'une plus vaste réforme des soins primaires, ce qui nous rapproche de l'objectif consistant à jumeler tous les Canadiens à des équipes interprofessionnelles fournissant des soins primaires complets et continus. »

- La directrice générale de la Fondation pour l'avancement de la médecine familiale, Claudia Zuccato Ria

« Les technologues de laboratoire médical jouent un rôle crucial dans les systèmes de soins de santé du Canada, qui sont touchés par une pénurie importante de professionnels de la santé qualifiés, y compris de technologues de laboratoire médical. L'Alliance canadienne des organismes de réglementation des professionnels de laboratoire médical étudie des façons d'élaborer des voies d'inscription flexibles et d'aider à remédier à la pénurie de technologues en augmentant l'offre de spécialistes qualifiés dans les domaines de pratique de ce groupe de travailleurs. »

- Le vice-président de l'Alliance canadienne des organismes de réglementation des professionnels de laboratoire médical, Adam Chrobak

Les faits en bref

• Annoncé pour la première fois dans le budget de 2021, le Programme de solutions pour la main-d'œuvre sectorielle aide les secteurs clés de l'économie, comme le secteur des soins de santé, à mettre en œuvre des solutions afin de répondre aux besoins actuels et émergents en matière de main-d'œuvre. Il le fait en accordant du financement à des organisations pour qu'elles mettent en œuvre des projets sectoriels se concentrant sur une gamme d'activités axées sur l'industrie, comme la formation et le recyclage professionnel des travailleurs, l'aide aux employeurs pour attirer et maintenir en poste une main-d'œuvre qualifiée et diversifiée ainsi que d'autres solutions créatives visant à aider les secteurs à répondre aux besoins du marché du travail.

• Le nombre de postes vacants dans le secteur des soins de santé demeure élevé. En effet, au quatrième trimestre de 2022, 96 200 postes étaient vacants dans ce secteur.

• On prévoit que pendant la période allant de 2022 à 2031, environ 78 700 postes de médecins seront à pourvoir, car des défis persistent, y compris des pénuries dans les régions rurales et éloignées, des processus inefficaces de mobilité interprovinciale de la main-d'œuvre, la nécessité de répondre à la demande et d'assurer l'état de préparation pour les soins virtuels, et des parcours difficiles pour obtenir un permis d'exercer pour les diplômés en médecine étrangers. Ces postes à pourvoir découlent également de la croissance de l'emploi et de la nécessité de doter des postes à la suite d'un départ à la retraite, d'un décès ou d'une émigration.

• Le 7 février 2023, le gouvernement du Canada a annoncé un investissement proposé de près de 200 milliards de dollars sur dix ans, y compris 46,2 milliards de dollars en nouveaux fonds pour les provinces et les territoires, afin d'améliorer les soins de santé offerts aux Canadiens. Cet investissement, qui s'ajoute à un financement déjà important, contribuera à fournir aux Canadiens un système de soins de santé qui comprend :

- l'accès à des services de santé familiale de grande qualité lorsqu'ils en ont besoin, y compris dans les régions rurales et éloignées et dans les collectivités mal desservies;

- un personnel des soins de santé résilient qui reçoit le soutien nécessaire et qui leur fournit des services de santé efficaces, sécuritaires et de grande qualité;

- l'accès en temps opportun à des services équitables et de qualité pour des problèmes de toxicomanie, de dépendance ou de santé mentale, afin de favoriser leur bien-être;

-l'accès à leurs propres renseignements médicaux par voie électronique.

Publication Index Santé : 2023-06-09

Nombre de visites depuis la publication : 27244

À lire sur Index Santé :
Services Index Santé :
Actualité santé :
Suivez-nous sur Facebook
Inscription
Emplois en santé
Chroniques santé :
Emplois en santé :
Suivez-nous Actualités, chroniques et services santé à découvrir au Québec sur la page Facebook Index Santé.Ouvrir dans une nouvelle fenêtre Suivez Index Santé sur Facebook
Emplois en santé Consultez les offres d'emploi du répertoire Index Santé. Des centaines d'offres à découvrir. Emplois santé
Taux d'occupation Consultez le taux d'occupation dans les urgences des différents hôpitaux du Québec. Temps d'attente
YouTube Suivez Index Santé sur YouTube pour des vidéos et des listes de lecture sur la santé.Ouvrir dans une nouvelle fenêtre Suivez Index Santé sur YouTube

Professionnels en santé

Le répertoire Index Santé est un incontournable pour trouver rapidement des services en santé au Québec. Il offre aux professionnels en santé une visibilité essentielle au développement de leur présence numérique. Vous œuvrez dans le domaine de la santé au Québec? Cliquez ici pour créer dès maintenant votre profil Index Santé.